Box-office US du 18 novembre : un gros succès pour Twilight 5 mais un seul record battu

Box-office US du 18 novembre : un gros succès pour Twilight 5 mais un seul record battu

Box-office US du 18 novembre : un gros succès pour Twilight 5 mais un seul record battu© DR
Le dernier Twilight démarre très fort aux USA,mais ne bat qu’un seul des records de la franchise : celui du meilleur score des séances de minuit. (Source : Box-office Mojo)
Ce week-end, tous les regards étaient tournés vers Twilight, chapitre 5 : Révélation, 2ème partie, ultime volet de la saga Twilight qui sortait enfin aux Etats-Unis.  Alors que la fin des aventures du trio Bella / Edward / Jacob (et toute la clique des loups-garous et vampires sortie de l’imagination de Stephenie Meyer) venait de réaliser en France le meilleur démarrage de l’année 2012, les USA ne devaient pas être épargnés. En vampirisant 141,3 millions ce week-end, Révélation 2 réalise le deuxième meilleur démarrage de la saga, devant Hésitation (64,8 millions), Fascination (69,6 millions), et Révélation 1 (138 millions), mais tout juste en-dessous du deuxième film, Tentation (142,8 millions), qui risque de rester le plus gros succès de la franchise. Ce démarrage est également le huitième meilleur démarrage pour un film aux USA -derrière Tentation, donc, et loin derrière l’énorme numero uno Avengers et ses 207,4 millions. Petit détail : Révélation 2 n’arrive pas à battre les 152,5 millions au démarrage d’Hunger Games en mars dernier -le successeur désigné de Twilight dans le genre young adult au cinéma. Signe des temps ? Mais comme Hunger Games est produit par Lionsgate, le studio qui détient désormais Twilight, tout le monde s’y retrouve.

Mais les plus mordus des twihards ont fait grimper le compteur dans un autre registre : les séances de minuit de jeudi soir, qui ont rapporté 30,4 millions de dollars. C’est le meilleur score de la saga dans ce domaine, devant Hésitation et Tentation (respectivement 30 millions et 26,2 millions en midnight screenings). Enfin, Twilight 5 a gagné 71,9 millions rien que dans la journée de vendredi, ce qui est la cinquième meilleur jour de démarrage pour un film aux Etats-Unis, devant Révélation 1 (71,6 millions) et derrière Tentation (72,7 millions), toujours loin du détenteur du record, Harry Potter et les Reliques de la mort, 2ème partie (91 millions).

Conclusion du week-end : en tout, Twilight, chapitre 5 : Révélation, 2ème partie a rapporté plus de 340 millions sur la planète en depuis sa sortie le 14 novembre. Les recettes des cinq films de la saga ne vont donc pas tarder à dépasser les trois milliards de dollars, faisant ainsi de la franchise -que l’on aime ou l’on déteste- l’un des événements du cinéma du 21ème siècle débutant.

Pendant ce temps, James Bond squatte tranquillement les sommets. Après son démarrage record de la semaine dernièreSkyfall réussit à gagner 41,5 millions de dollars en plus. Une chute assez sèche par rapport à son premier week-end (-53%) mais qui porte tout de même ses recettes américaines à plus de 161,3 millions. Ajoutez à cela les 507,9 millions rapportés à l’étranger et le 23ème épisode des aventures de l'agent 007 peut s’asseoir sur un trésor de guerre de 669,2 millions. Ce qui fait de lui (sans l’ajustement prenant en compte l’inflation du dollar) le plus gros succès de la franchise. Et, au vu des critiques enflammées, l’un des événements ciné de l’année 2012.

Déjà sorti il y a une semaine dans onze salles (donc en limited release), Lincoln peut enfin être investi des pleins pouvoirs. Le dernier film de Steven Spielberg -où Daniel Day-Lewis court après l’Oscar en jouant le président le plus emblématique de l’union américaine- est enfin projeté dans 1 775 salles. Et le succès est au rendez-vous : avec 21 millions de dollars, le film rapporte 11 831 dollars par salle (soit presque le même ratio que Skyfall, qui est projeté dans 3 505 salles et rapporte 11 840 dollars/écran). Si le succès se maintient, Lincoln aurait tout de la revanche pour Spielberg, après les chiffres américains décevants -pour un tel money maker- de ses deux derniers films, Les Aventures de Tintin et Cheval de guerre (respectivement 77,5 et 79,8 millions aux USA). Lincoln est toutefois loin d’avoir remboursé son budget estimé de 65 millions, mais rien n’empêche Disney, qui distribue le film, d’augmenter encore le nombre de salles la semaine prochaine.

Les Mondes de Ralph a-t-il cassé des briques ? Après avoir réalisé le meilleur démarrage pour un film d’animation Disney (hors Pixar), ce film où un personnage de jeu vidéo 80’s traverse trente ans d’histoire vidéoludique rafle 18,3 millions en troisième semaine, ce qui porte ses recettes US à 121,4 millions. Des efforts seront encore à fournir pour rembourser les 165 millions de budget du film, qui devrait toutefois récupérer sa mise à l’international.

Enfin, Flight se maintient toujours avec 8,6 millions en troisième semaine : encensé par la critique, le drame aérien épique de Robert Zemeckis avec Denzel Washington a ainsi rapporté 61,3 millions aux Etats-Unis -presque le double de son budget de 31 millions. Bref, un succès. Et sans doute une ou plusieurs nominations aux Oscars au bout du voyage. La tête dans les nuages.

Aucun commentaire

Fourni par Blogger.